Dans le cadre de la piste Sherpa, les 13 groupes de travail et 2 initiatives suivants se réuniront sous la présidence de l’Inde pour discuter des priorités et formuler des recommandations.

Groupes de travail


Dans le cadre du processus décisionnel du G20, des groupes de travail, composés d’experts et de fonctionnaires des ministères concernés, mènent des analyses et des discussions approfondies sur une série de questions pertinentes au niveau international dans leurs domaines d’intérêt respectifs.

Agriculture

Le Groupe des délégués à l’agriculture du G20 a été créé pendant la présidence Français en 2011 pour faire face à la volatilité des prix alimentaires mondiaux. Il est depuis devenu un forum important pour renforcer la coopération entre les membres du G20 sur les questions liées à l’agriculture essentielles à la réalisation du programme des Nations Unies à l’horizon 2030, en particulier l’objectif de la faim zéro (ODD 2). Le groupe de travail facilite l’échange d’informations et la coopération sur une série de questions mondiales telles que la sécurité alimentaire, la nutrition, la résistance aux antimicrobiens, le gaspillage et la perte d’aliments, la durabilité et des chaînes de valeur alimentaires résilientes et inclusives.

Lutte contre la corruption

Le Groupe de travail anticorruption du G20 (GTAC) a été créé en 2010. Le Groupe de travail sur la lutte contre la corruption fait rapport aux dirigeants du G20 sur les questions de lutte contre la corruption et vise à établir des normes minimales communes entre les systèmes juridiques des pays du G20, afin de lutter contre la corruption. Il met l’accent sur l’intégrité et la transparence des secteurs public et privé, la corruption, la coopération internationale, le recouvrement d’avoirs, la transparence de la propriété effective, les secteurs vulnérables et le renforcement des capacités.

Culture

Les ministres de la Culture du G20 se sont réunis pour la première fois en 2020 et ont souligné la contribution transversale de la culture à l’avancement du programme du G20. Reconnaissant les synergies entre la culture et d’autres domaines politiques, et considérant l’impact de la culture, du patrimoine culturel et de l’économie créative sur les dimensions économique, sociale et environnementale du développement, la culture a été intégrée dans l’agenda du G20 en tant que groupe de travail sur la culture en 2021. Le groupe vise à renforcer la coopération et la collaboration internationales pour soutenir les industries culturelles et créatives.

Économie numérique

Le Groupe de travail sur l’économie numérique, créé en 2021, offre une inspiration et des orientations générales aux décideurs politiques sur l’exploitation du potentiel numérique des économies. Le Groupe de travail vise la transformation numérique afin d’accroître la participation du public et de réaliser une croissance sociale et économique inclusive.

Réduction des risques de catastrophe

Les pays du G20 sont fortement exposés aux risques de catastrophe, avec une perte annuelle moyenne combinée estimée à 218 milliards de dollars, soit 9 % de leur investissement annuel moyen dans les infrastructures. Dans leurs déclarations, les dirigeants du G20 ont de temps à autre reconnu l’importance de la réduction des risques de catastrophe et de la résilience. Cependant, la question n’a pas été abordée par le G20 de manière globale et soutenue. Un nouveau groupe de travail sur la réduction des risques de catastrophe a donc été créé sous la présidence indienne pour encourager le travail collectif du G20, entreprendre des recherches multidisciplinaires et échanger les meilleures pratiques en matière de réduction des risques de catastrophe.

Développement

Le Groupe de travail sur le développement (GTP) agit en tant que gardien du « programme de développement » du G20 depuis sa création en 2010. Après l’adoption du Programme de développement durable à l’horizon 2030 et de ses objectifs en 2015, le GTD a joué un rôle important en soutenant les sherpas à la fois dans la conduite du programme de développement durable du G20 et dans la collaboration avec d’autres axes de travail pour mieux comprendre les intersections de développement durable des actions du G20 avec les efforts visant à réaliser le Programme 2030

Éducation

Le Groupe de travail sur l’éducation (EdWG) a été créé en 2018 sous la présidence argentine. EdWG se concentre sur le renforcement des résultats d’apprentissage et de l’accès équitable grâce aux outils technologiques, à la numérisation, à l’éducation universelle de qualité, au financement, aux partenariats pour l’éducation et à la coopération internationale. EdWG collabore également avec Employment et d’autres GT pour aborder des questions transversales telles que le développement des compétences et la transition de l’école au travail.

Emploi

Le groupe de travail sur l’emploi (EWG) a commencé en tant que groupe de travail du G20 sur l’emploi – créé en 2011 sous la présidence Français – qui a été élevé au niveau du groupe de travail à la suite de la déclaration des dirigeants sous la présidence australienne en 2014. La première réunion de l’EWG a eu lieu sous la présidence turque en 2015. L’EWG discute des questions sociales, de travail et d’emploi afin de développer davantage une croissance forte, durable, équilibrée, inclusive et riche en emplois.

Télécharger Circulaire administrative
Télécharger Note de mise à jour G20 Inde

Pour plus d’informations, veuillez visiter:
Site officiel: www.labour.gov.in
Facebook: https://www.facebook.com/LabourMinistry/ 
Instagram: https://www.instagram.com/labourministry/ 
Twitter: https://twitter.com/LabourMinistry
Koo : https://www.kooapp.com/profile/LabourMinistry 
Youtube: https://www.youtube.com/channel/UCqj7BBWpocS3c7Xmv5XUTQg

Environnement et durabilité climatique

Le Groupe de travail sur la durabilité climatique (CSWG) a été créé pendant la présidence argentine en 2018, tandis que la Réunion des délégués à l’environnement (EDM) a débuté en 2019 sous la présidence japonaise. EDM et CSWG se concentrent sur les questions environnementales et climatiques qui comprennent, entre autres, l’efficacité des ressources, l’économie circulaire, la santé des océans, les déchets marins, les récifs coralliens, la dégradation des terres, la perte de biodiversité, la gestion des ressources en eau et les moyens d’atténuer et de s’adapter au changement climatique.

Transitions énergétiques

L’énergie est considérée au G20 comme un élément essentiel pour une économie mondiale durable depuis 2009. Un groupe de travail spécialisé dans la durabilité énergétique a été créé en 2013 pour discuter des questions liées à l’énergie. En 2017, l’énergie a été discutée dans le cadre du groupe de travail sur la durabilité climatique. Au cours de la présidence argentine en 2018, les questions énergétiques ont été dissociées du climat et orientées vers des discussions sur la transition énergétique dans le cadre du groupe de travail sur la transition énergétique. Le Groupe de travail délibère sur la sécurité énergétique, l’accessibilité et l’abordabilité, l’efficacité énergétique, les énergies renouvelables, l’innovation, la technologie et le financement.

Santé

The Health Working Group was established under the German Presidency in 2017 to enhance dialogue and inform the G20 Leaders on important global health issues. The group works towards creating sustainable well-being societies committed to achieving equitable health for the present and future generations. Issues concerning preparedness of health systems for health emergencies, One Health approach, Digital Health, Universal Health Coverage, Compliance with International Health Regulations, Sustainable Financing, etc. are discussed.

Commerce et investissement

Le Groupe de travail sur le commerce et l’investissement (GTTI) a été créé en 2016. Il se concentre sur des sujets tels que le renforcement du mécanisme de commerce et d’investissement du G-20, la promotion de la croissance du commerce mondial, le soutien au système commercial multilatéral, la promotion de la coopération et de la coordination des politiques d’investissement mondiales et la promotion de chaînes de valeur mondiales inclusives et coordonnées.

Tourisme

Depuis sa création en 2020, le Groupe de travail sur le tourisme a réuni les pays membres et les parties prenantes concernées pour discuter, délibérer et orienter le plan d’action pour le développement du tourisme local et mondial, ainsi que pour atténuer les défis communs auxquels le secteur est confronté, y compris la pandémie de COVID-19. Compte tenu du rôle clé du secteur dans l’économie mondiale et de ses progrès vers la réalisation du Programme 2030, rendre le tourisme plus durable et renforcer sa résilience a été l’objectif principal du Groupe de travail ces derniers temps.

Le Groupe des délégués à l’agriculture du G20 a été créé pendant la présidence Français en 2011 pour faire face à la volatilité des prix alimentaires mondiaux. Il est depuis devenu un forum important pour renforcer la coopération entre les membres du G20 sur les questions liées à l’agriculture essentielles à la réalisation du programme des Nations Unies à l’horizon 2030, en particulier l’objectif de la faim zéro (ODD 2). Le groupe de travail facilite l’échange d’informations et la coopération sur une série de questions mondiales telles que la sécurité alimentaire, la nutrition, la résistance aux antimicrobiens, le gaspillage et la perte d’aliments, la durabilité et des chaînes de valeur alimentaires résilientes et inclusives.

Le Groupe de travail anticorruption du G20 (GTAC) a été créé en 2010. Le Groupe de travail sur la lutte contre la corruption fait rapport aux dirigeants du G20 sur les questions de lutte contre la corruption et vise à établir des normes minimales communes entre les systèmes juridiques des pays du G20, afin de lutter contre la corruption. Il met l’accent sur l’intégrité et la transparence des secteurs public et privé, la corruption, la coopération internationale, le recouvrement d’avoirs, la transparence de la propriété effective, les secteurs vulnérables et le renforcement des capacités.

Les ministres de la Culture du G20 se sont réunis pour la première fois en 2020 et ont souligné la contribution transversale de la culture à l’avancement du programme du G20. Reconnaissant les synergies entre la culture et d’autres domaines politiques, et considérant l’impact de la culture, du patrimoine culturel et de l’économie créative sur les dimensions économique, sociale et environnementale du développement, la culture a été intégrée dans l’agenda du G20 en tant que groupe de travail sur la culture en 2021. Le groupe vise à renforcer la coopération et la collaboration internationales pour soutenir les industries culturelles et créatives.

Le Groupe de travail sur l’économie numérique, créé en 2021, offre une inspiration et des orientations générales aux décideurs politiques sur l’exploitation du potentiel numérique des économies. Le Groupe de travail vise la transformation numérique afin d’accroître la participation du public et de réaliser une croissance sociale et économique inclusive.

Les pays du G20 sont fortement exposés aux risques de catastrophe, avec une perte annuelle moyenne combinée estimée à 218 milliards de dollars, soit 9 % de leur investissement annuel moyen dans les infrastructures. Dans leurs déclarations, les dirigeants du G20 ont de temps à autre reconnu l’importance de la réduction des risques de catastrophe et de la résilience. Cependant, la question n’a pas été abordée par le G20 de manière globale et soutenue. Un nouveau groupe de travail sur la réduction des risques de catastrophe a donc été créé sous la présidence indienne pour encourager le travail collectif du G20, entreprendre des recherches multidisciplinaires et échanger les meilleures pratiques en matière de réduction des risques de catastrophe.

Le Groupe de travail sur le développement (GTP) agit en tant que gardien du « programme de développement » du G20 depuis sa création en 2010. Après l’adoption du Programme de développement durable à l’horizon 2030 et de ses objectifs en 2015, le GTD a joué un rôle important en soutenant les sherpas à la fois dans la conduite du programme de développement durable du G20 et dans la collaboration avec d’autres axes de travail pour mieux comprendre les intersections de développement durable des actions du G20 avec les efforts visant à réaliser le Programme 2030

Le Groupe de travail sur l’éducation (EdWG) a été créé en 2018 sous la présidence argentine. EdWG se concentre sur le renforcement des résultats d’apprentissage et de l’accès équitable grâce aux outils technologiques, à la numérisation, à l’éducation universelle de qualité, au financement, aux partenariats pour l’éducation et à la coopération internationale. EdWG collabore également avec Employment et d’autres GT pour aborder des questions transversales telles que le développement des compétences et la transition de l’école au travail.

Le groupe de travail sur l’emploi (EWG) a commencé en tant que groupe de travail du G20 sur l’emploi – créé en 2011 sous la présidence Français – qui a été élevé au niveau du groupe de travail à la suite de la déclaration des dirigeants sous la présidence australienne en 2014. La première réunion de l’EWG a eu lieu sous la présidence turque en 2015. L’EWG discute des questions sociales, de travail et d’emploi afin de développer davantage une croissance forte, durable, équilibrée, inclusive et riche en emplois.

Télécharger Circulaire administrative
Télécharger Note de mise à jour G20 Inde

Pour plus d’informations, veuillez visiter:
Site officiel: www.labour.gov.in
Facebook: https://www.facebook.com/LabourMinistry/ 
Instagram: https://www.instagram.com/labourministry/ 
Twitter: https://twitter.com/LabourMinistry
Koo : https://www.kooapp.com/profile/LabourMinistry 
Youtube: https://www.youtube.com/channel/UCqj7BBWpocS3c7Xmv5XUTQg

Le Groupe de travail sur la durabilité climatique (CSWG) a été créé pendant la présidence argentine en 2018, tandis que la Réunion des délégués à l’environnement (EDM) a débuté en 2019 sous la présidence japonaise. EDM et CSWG se concentrent sur les questions environnementales et climatiques qui comprennent, entre autres, l’efficacité des ressources, l’économie circulaire, la santé des océans, les déchets marins, les récifs coralliens, la dégradation des terres, la perte de biodiversité, la gestion des ressources en eau et les moyens d’atténuer et de s’adapter au changement climatique.

L’énergie est considérée au G20 comme un élément essentiel pour une économie mondiale durable depuis 2009. Un groupe de travail spécialisé dans la durabilité énergétique a été créé en 2013 pour discuter des questions liées à l’énergie. En 2017, l’énergie a été discutée dans le cadre du groupe de travail sur la durabilité climatique. Au cours de la présidence argentine en 2018, les questions énergétiques ont été dissociées du climat et orientées vers des discussions sur la transition énergétique dans le cadre du groupe de travail sur la transition énergétique. Le Groupe de travail délibère sur la sécurité énergétique, l’accessibilité et l’abordabilité, l’efficacité énergétique, les énergies renouvelables, l’innovation, la technologie et le financement.

The Health Working Group was established under the German Presidency in 2017 to enhance dialogue and inform the G20 Leaders on important global health issues. The group works towards creating sustainable well-being societies committed to achieving equitable health for the present and future generations. Issues concerning preparedness of health systems for health emergencies, One Health approach, Digital Health, Universal Health Coverage, Compliance with International Health Regulations, Sustainable Financing, etc. are discussed.

Le Groupe de travail sur le commerce et l’investissement (GTTI) a été créé en 2016. Il se concentre sur des sujets tels que le renforcement du mécanisme de commerce et d’investissement du G-20, la promotion de la croissance du commerce mondial, le soutien au système commercial multilatéral, la promotion de la coopération et de la coordination des politiques d’investissement mondiales et la promotion de chaînes de valeur mondiales inclusives et coordonnées.

Depuis sa création en 2020, le Groupe de travail sur le tourisme a réuni les pays membres et les parties prenantes concernées pour discuter, délibérer et orienter le plan d’action pour le développement du tourisme local et mondial, ainsi que pour atténuer les défis communs auxquels le secteur est confronté, y compris la pandémie de COVID-19. Compte tenu du rôle clé du secteur dans l’économie mondiale et de ses progrès vers la réalisation du Programme 2030, rendre le tourisme plus durable et renforcer sa résilience a été l’objectif principal du Groupe de travail ces derniers temps.


Initiatives

RIIG

Le Rassemblement des initiatives de recherche et d’innovation (RIIG) vise à améliorer, intensifier et renforcer la collaboration en matière de recherche et d’innovation entre les pays membres du G20. RIIG poursuit les travaux du Forum académique organisé pendant la présidence italienne en 2021, en réunissant des experts en science, technologie et innovation des pays membres du G20.

Space Economy Leaders Meeting (SELM)

SELM, a forum under G20, encourages discussions on the ever increasing contribution of Space activities and partnerships in the growth of the global economy, while ensuring sustainability of the outer space.

RENFORCER LE G20

L’Alliance du G20 pour l’autonomisation et la progression de la représentation économique des femmes (G20 EMPOWER) a été lancée lors du Sommet du G20 à Osaka en 2019. Il vise à accélérer le leadership et l’autonomisation des femmes dans le secteur privé en tirant parti de son alliance unique entre les chefs d’entreprise et les gouvernements des pays du G20.