Le volet Finances du G20 discute des questions macroéconomiques mondiales dans le cadre de ses réunions des ministres des Finances et des gouverneurs des banques centrales, de leurs adjoints et de diverses réunions de groupes de travail. Certaines des principales questions traitées par le volet financier sont les perspectives économiques mondiales et la surveillance des risques économiques mondiaux; des réformes pour une architecture financière mondiale plus stable et résiliente; la fiscalité internationale; le financement d’infrastructures de qualité; la finance durable; l’inclusion financière; les réformes du secteur financier et le financement des futures urgences sanitaires et les investissements dans la prévention, la préparation et la riposte aux pandémies.

Certaines des principales réalisations du volet finance, en particulier dans la phase post-pandémique, sont l’initiative de suspension du service de la dette (DSSI), le cadre commun pour le traitement de la dette au-delà de l’ISSD, la feuille de route du G20 sur la finance durable, la solution à deux piliers aux défis fiscaux découlant de la numérisation de l’économie, les principes du G20 pour des investissements de qualité dans les infrastructures, la proposition de créer un fonds d’intermédiaire financier (FIF) pour la PPR pandémique, etc.

 

Groupes de travail

Groupe de travail sur le cadre (GTF)

Le Groupe de travail sur le cadre (GTF) discute des questions macroéconomiques mondiales d’actualité actuelle, de la surveillance des risques et incertitudes mondiaux et des domaines possibles de coordination des politiques visant à promouvoir une croissance forte, durable, équilibrée et inclusive (SSBIG) dans l’ensemble du G20. L’Inde et le Royaume-Uni coprésideront ce groupe de travail.

Architecture financière internationale (CGI)

Le Groupe de travail sur l’architecture financière internationale (CGI) traite des questions liées à l’architecture financière internationale telles que le filet de sécurité financière mondial (GFSN); les questions liées au financement du développement; gérer les vulnérabilités liées à la dette et améliorer la transparence de la dette; la gestion des flux de capitaux et la promotion des marchés obligataires en monnaie locale. Le groupe de travail est coprésidé par la Corée du Sud et la France.

Architecture financière internationale (CGI)

Le Groupe de travail sur l’architecture financière internationale (CGI) traite des questions liées à l’architecture financière internationale telles que le filet de sécurité financière mondial (GFSN); les questions liées au financement du développement; gérer les vulnérabilités liées à la dette et améliorer la transparence de la dette; la gestion des flux de capitaux et la promotion des marchés obligataires en monnaie locale. Le groupe de travail est coprésidé par la Corée du Sud et la France.

Groupe de travail sur la finance durable (GTF)

Le Groupe de travail sur la finance durable (SFWG) est un groupe nouvellement créé sous la présidence italienne du G20 en 2021, coprésidé par les États-Unis et la Chine. Le groupe de travail délibère sur la manière d’aider à attirer l’attention du G20, des organisations internationales et d’autres parties prenantes sur les priorités clés du programme de finance durable et de parvenir à un consensus sur les mesures clés à prendre.

Partenariat mondial pour l’inclusion financière (GPFI)

Le Partenariat mondial pour l’inclusion financière (GPFI) œuvre pour faire progresser l’inclusion financière à l’échelle mondiale. Certains des domaines d’activité comprennent les moyens d’améliorer l’infrastructure du système financier, de poursuivre des politiques propices à l’exploitation des technologies émergentes, de faciliter les envois de fonds et de réduire le coût des transferts de fonds, la littératie financière et la protection des consommateurs, la littératie financière numérique et la réduction de la fracture numérique, entre autres. Le GPFI est coprésidé par l’Italie et la Russie.

Groupe de travail mixte sur les finances et la santé

Le Groupe de travail conjoint sur les finances et la santé a été créé lors du Sommet des dirigeants du G20 à Rome, en 2021. L’Équipe spéciale vise à renforcer le dialogue et la coopération mondiale sur les questions relatives à la prévention, à la préparation et à la riposte en cas de pandémie, à promouvoir l’échange d’expériences et de bonnes pratiques, à mettre en place des arrangements de coordination entre les ministères des finances et de la santé, à promouvoir l’action collective, à évaluer et à traiter les urgences sanitaires ayant un impact transfrontalier et à encourager une gestion efficace des ressources pour la PPR pandémique, tout en adoptant une approche One Health.

Programme de fiscalité internationale

L’ordre du jour de la fiscalité internationale dans le volet financier du G20 est discuté directement au niveau des adjoints des finances et des banques centrales du G20 et il n’y a pas de groupe de travail formel sur la fiscalité sous l’égide du G20. Les questions abordées au sein du groupe comprennent la résolution des défis fiscaux découlant de la numérisation de l’économie, la lutte contre l’évasion fiscale, la fin du secret bancaire et des paradis fiscaux, l’échange d’informations et la lutte contre l’évasion fiscale par les sociétés multinationales. Les travaux sur le programme fiscal international du G20 sont menés dans le Cadre inclusif de l’OCDE.

Questions relatives au secteur financier

Dans le volet Finances du G20, les questions relatives au secteur financier sont discutées directement au niveau des délégués aux finances et aux banques centrales du G20. Il n’existe pas de groupe de travail officiel sur les questions relatives au secteur financier sous l’égide du volet financier du G20. Le Conseil de stabilité financière fournit les documents de discussion nécessaires pour faciliter la discussion des Délégués sur le programme du G20 dans le secteur financier. Les principaux domaines abordés dans le cadre des questions relatives au secteur financier comprennent le renforcement de la résilience du système financier mondial, la surveillance prudentielle, l’amélioration de la gestion des risques, la création de collèges de surveillance, l’amélioration des paiements transfrontaliers, la lutte contre les vulnérabilités structurelles de l’intermédiation financière non bancaire (IFNB) et des risques financiers liés au climat, l’évaluation des risques liés aux crypto-actifs et les approches politiques, entre autres.

Le Groupe de travail sur le cadre (GTF) discute des questions macroéconomiques mondiales d’actualité actuelle, de la surveillance des risques et incertitudes mondiaux et des domaines possibles de coordination des politiques visant à promouvoir une croissance forte, durable, équilibrée et inclusive (SSBIG) dans l’ensemble du G20. L’Inde et le Royaume-Uni coprésideront ce groupe de travail.

Le Groupe de travail sur l’architecture financière internationale (CGI) traite des questions liées à l’architecture financière internationale telles que le filet de sécurité financière mondial (GFSN); les questions liées au financement du développement; gérer les vulnérabilités liées à la dette et améliorer la transparence de la dette; la gestion des flux de capitaux et la promotion des marchés obligataires en monnaie locale. Le groupe de travail est coprésidé par la Corée du Sud et la France.

Le Groupe de travail sur l’architecture financière internationale (CGI) traite des questions liées à l’architecture financière internationale telles que le filet de sécurité financière mondial (GFSN); les questions liées au financement du développement; gérer les vulnérabilités liées à la dette et améliorer la transparence de la dette; la gestion des flux de capitaux et la promotion des marchés obligataires en monnaie locale. Le groupe de travail est coprésidé par la Corée du Sud et la France.

Le Groupe de travail sur la finance durable (SFWG) est un groupe nouvellement créé sous la présidence italienne du G20 en 2021, coprésidé par les États-Unis et la Chine. Le groupe de travail délibère sur la manière d’aider à attirer l’attention du G20, des organisations internationales et d’autres parties prenantes sur les priorités clés du programme de finance durable et de parvenir à un consensus sur les mesures clés à prendre.

Le Partenariat mondial pour l’inclusion financière (GPFI) œuvre pour faire progresser l’inclusion financière à l’échelle mondiale. Certains des domaines d’activité comprennent les moyens d’améliorer l’infrastructure du système financier, de poursuivre des politiques propices à l’exploitation des technologies émergentes, de faciliter les envois de fonds et de réduire le coût des transferts de fonds, la littératie financière et la protection des consommateurs, la littératie financière numérique et la réduction de la fracture numérique, entre autres. Le GPFI est coprésidé par l’Italie et la Russie.

Le Groupe de travail conjoint sur les finances et la santé a été créé lors du Sommet des dirigeants du G20 à Rome, en 2021. L’Équipe spéciale vise à renforcer le dialogue et la coopération mondiale sur les questions relatives à la prévention, à la préparation et à la riposte en cas de pandémie, à promouvoir l’échange d’expériences et de bonnes pratiques, à mettre en place des arrangements de coordination entre les ministères des finances et de la santé, à promouvoir l’action collective, à évaluer et à traiter les urgences sanitaires ayant un impact transfrontalier et à encourager une gestion efficace des ressources pour la PPR pandémique, tout en adoptant une approche One Health.

L’ordre du jour de la fiscalité internationale dans le volet financier du G20 est discuté directement au niveau des adjoints des finances et des banques centrales du G20 et il n’y a pas de groupe de travail formel sur la fiscalité sous l’égide du G20. Les questions abordées au sein du groupe comprennent la résolution des défis fiscaux découlant de la numérisation de l’économie, la lutte contre l’évasion fiscale, la fin du secret bancaire et des paradis fiscaux, l’échange d’informations et la lutte contre l’évasion fiscale par les sociétés multinationales. Les travaux sur le programme fiscal international du G20 sont menés dans le Cadre inclusif de l’OCDE.

Dans le volet Finances du G20, les questions relatives au secteur financier sont discutées directement au niveau des délégués aux finances et aux banques centrales du G20. Il n’existe pas de groupe de travail officiel sur les questions relatives au secteur financier sous l’égide du volet financier du G20. Le Conseil de stabilité financière fournit les documents de discussion nécessaires pour faciliter la discussion des Délégués sur le programme du G20 dans le secteur financier. Les principaux domaines abordés dans le cadre des questions relatives au secteur financier comprennent le renforcement de la résilience du système financier mondial, la surveillance prudentielle, l’amélioration de la gestion des risques, la création de collèges de surveillance, l’amélioration des paiements transfrontaliers, la lutte contre les vulnérabilités structurelles de l’intermédiation financière non bancaire (IFNB) et des risques financiers liés au climat, l’évaluation des risques liés aux crypto-actifs et les approches politiques, entre autres.